10.9 C
Paris
mercredi 28 septembre 2022
AccueilNewsDe quoi sont composées les cires de bougies ?

De quoi sont composées les cires de bougies ?

Comme chacun le sait, une bougie est composée de cire, au milieu de laquelle se trouve une mèche. Ce que l’on ne sait moins, c’est la composition de cette cire. En effet, ce matériau combustible n’a pas qu’une seule origine. Cet objet pourtant si simple est issu d’un processus de fabrication plutôt complexe. Avant de se retrouver sur vos étagères ou bien dans votre salle de bains, les bougies à la cire parcourent un long chemin de transformation. Pour en savoir plus sur la composition et les procédés de fabrication de la cire de bougies, lisez notre article.

Quelles sont les caractéristiques générales de la cire à bougie ?

Le terme « cire » englobe plusieurs substances qui ont en commun les caractéristiques suivantes :

  • La plasticité, c’est-à-dire qu’elle est fortement malléable ;
  • Une température de fusion située au-dessus de 45 °C (contrairement aux huiles et aux graisses) ;
  • Une viscosité plutôt faible, une fois fondue en comparaison avec d’autres plastiques ;
  • L’hydrophobie : elle n’est pas soluble dans l’eau.

C’est un corps qui est très stable chimiquement au fil du temps. Cette substance est utilisée depuis 1643 pour fabriquer des bougies. On doit cette ingénieuse invention à Claude Trudon, un épicier et cirier du XVIIIe siècle.

A voir  Comment choisir un logiciel de programmation de clés de voiture gratuit ?

Avec quoi est faite la cire de bougies ?

Sachez que la cire de votre bougie peut être de trois origines différentes :

  • Végétale : cire de palmier par exemple ;
  • Minérale : à l’exemple de la paraffine ;
  • Animale : comme la cire d’abeille.

Les trois substances les plus utilisées dans la fabrication de cire de bougies sont : la cire d’abeille, la paraffine et la stéarine.

Les bougies à la paraffinebougie cire abeille

Cette cire minérale est faite à base d’hydrocarbures solides et ayant les caractéristiques d’une cire. Elles sont extraites du pétrole, suite à un processus complexe qui comprend entre autres : raffinage, filtration, déshuilage, etc. On obtient alors des paraffines ultra pures qui vont subir un contrôle pour s’assurer de leur qualité et de leur innocuité. En effet, la paraffine n’est pas seulement utilisée pour la fabrication de bougies, on la retrouve également dans les industries cosmétiques et alimentaires, elle ne doit donc comporter aucun risque toxicologique.

La cire d’abeille

C’est la matière initialement utilisée pour fabriquer des bougies. Elle est produite et sécrétée par des abeilles productrices de miel afin de construire les rayons de leurs ruches. Le pollen et le miel qui vont être déposés au contact de cette cire lui donnent une odeur et une couleur des plus agréables. Avant de pouvoir être utilisée, cette cire est purifiée et blanchie. Des arômes et des colorants y sont par la suite ajoutés. On l’utilise pour fabriquer des cierges, de la décoration pour bougies, etc.

A voir  Pour quelle raison faut-il utiliser un logiciel GMAO ?

L’inconvénient avec cette matière est qu’elle se trouve en quantité très limitée dans la nature, contrairement à la paraffine, bien qu’elle soit beaucoup plus écoresponsable.

La stéarine

La stéarine est un mélange de plusieurs acides gras d’origine animale (suif de porc, de bœuf ou bien de l’huile de poisson) et végétale (huile de palme principalement). Les principaux étant l’acide stéarique et la palmitine. Dans la classification chimique, la stéarine n’est pas une cire, mais elle s’en rapproche. Elle se distingue des autres matières premières par sa stabilité thermique, c’est-à-dire que son point de fusion et proche de son point de ramollissement.

A VOIR EGALEMENT

Derniers articles